La broderie à l’aiguille

Finesse et précision, en théorie cela paraît simple. En pratique, la broderie à l’aiguille impose un doigté hors du commun, surtout quand la pièce travaillée côtoie les plus belles pièces dédiées à la Haute-Couture et à l’ameublement.
Entre ses mains, la brodeuse métamorphose la matière première en véritable joyau. Point après point, elle dessine les contours d’une histoire. Point après point, elle comble les espaces, associe les couleurs et cumule les matériaux pour atteindre le must. À cette juxtaposition s’ajoute une ribambelle de techniques maîtrisées depuis la nuit des temps. Et là, le point de Beauvais, le point lancé ou la broderie au ruban,… sont les maîtres du jeu. Comme une partition, ils donnent le rythme à la création et contribuent au résultat final. Mais c’est sans compter sur un atout précieux, clin d’œil aux doigts d’or de la brodeuse à main, sans qui la magie ne pourrait s’opérer.
L’œuvre ainsi exécutée attire tous les regards et occupe une place de prestige à la hauteur de la magie qu’elle dégage.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone